Télécharger le livre blanc

Démarche RSE : l’engagement collaborateur, un enjeu de plus en plus stratégique

Margaux Ferdinand
\ \ Lecture : 4 min

Parce que la RSE permet à une entreprise de jouir d’une bonne réputation et d’établir un modèle économique qui lui fera faire des économies sur le long terme, celle-ci devient peu à peu une norme.

Véritable enjeu stratégique de la mise en œuvre d’une démarche RSE, l’engagement de vos collaborateurs est pourtant souvent laissé de côté.

Voici comment développer l’implication de vos salariés.

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) désigne l’ensemble des pratiques mises en œuvre par une entreprise dans ses activités afin de respecter les préoccupations du développement durable (sociales, environnementales, et économiques).

Véritable fer de lance des entreprises, la RSE s’impose peu à peu comme la condition de la pérennisation du système économique du 21e siècle.

La Commission européenne, dans une communication de 2011, a précisé que pour qu’une entreprise s’inscrive dans une démarche RSE, celle-ci doit :

  • Respecter la législation en vigueur ainsi que les conventions collectives passées avec les différents acteurs sociaux  tels que les salariés, l’Etat ou les syndicats ;
  • Intégrer les préoccupations en matière de droits de l’homme, environnementale, sociale, éthique, et de consommateurs dans leurs activités.

Les entreprises qui adoptent une politique RSE sont perçues comme responsables, éthiques, soucieuses du bien-être de ses salariés, des consommateurs et de l’environnement.

Des qualités jugées essentielles par près d’un tiers des consommateurs qui envisagent de faire leurs achats sur des critères écologiques et sociaux (Source : étude Unilever).

L’avis des salariés sur leur entreprise se trouve également grandement amélioré.

Quel impact peut avoir la RSE sur l'engagement des salariés ?La RSE, un moyen de promouvoir les valeurs de l’entreprise auprès des salariés

L’implication des salariés est un enjeu majeur pour les entreprises à présent, et fait de plus en plus partie des préoccupations des services RH.

Pourquoi engager ses salariés ?

Dans un contexte de transformation profonde de l’environnement de travail (télétravail, digitalisation, etc.), l’engagement des salariés devient progressivement « mental ».

Une récente étude de Cone Communication a par ailleurs révélé qu’aujourd’hui, une entreprise doit capitaliser sur ses valeurs et sa capacité à se mobiliser sur des enjeux de société pour favoriser l’engagement de ses salariés.

L’engagement collaborateur permet d’améliorer :

Un salarié engagé est un salarié heureux et productif. Ainsi, la productivité de salariés heureux augmenterait de 12 % selon une étude réalisée en 2014 par l’Université de Warwick.

En outre, l’engagement collaborateur réduit :

  • Le stress au travail ;
  • Les arrêts maladie de 25 % 
  • Les absences injustifiées de 25 % ;
  • Le turn-over ;
  • L’individualisme ;
  • La contre-productivité ;
  • Le burn-out, etc.

(Source : The Art of Healt Promotion)

Comment mettre en place le marketing RH dans l'entreprise ?

L’impact de la RSE sur l’engagement des salariés : les résultats prometteurs de l’étude de Cone Communication

1er résultat : la RSE accélère les recrutements et l’engagement des employés

Les salariés se sentent plus engagés lorsqu’il y a mise en place d’une démarche RSE concrète.

Par ailleurs :

  • Plus d’un travailleur sur deux refuserait de collaborer avec une entreprise dépourvue d’engagement social ou environnemental fort ;
  • 58 % pensent que la Responsabilité Sociale des Entreprises est un critère important dans la recherche d’entreprise.

Certains salariés placent même ce critère au-dessus du niveau du salaire :

  • 55 % préfèreraient travailler pour une entreprise socialement responsable même si le salaire proposé était plus bas qu’une entreprise sans stratégie RSE.

2e résultat : la RSE augmente la loyauté et la fidélité des employés

7 salariés sur 10 assurent que la Responsabilité Sociétale des Entreprises conduit à une loyauté et une fidélité plus importante envers l’employeur.

3e résultat : la RSE, un moyen de toucher la nouvelle génération d’employés

L’impact de la RSE est particulièrement fort chez les « Millenials », ces 18-35 ans qui révolutionnent le monde du travail :

  • 79 % d’entre eux considèrent la RSE comme critère majeur de leurs recherches d’emploi ;
  • 76 % pensent que la mise en place d’une démarche RSE passe avant le montant du salaire.

4e résultat : la RSE, un moyen d’impliquer les salariés à la vie de l’entreprise

Bon nombre de salariés demandent et soutiennent les actions RSE dans leur entreprise.

Ainsi, 75 % des personnes interrogées pensent qu’il est du devoir d’une entreprise d’engager ses collaborateurs sur la RSE.

Comment ?

En partageant ses objectifs, ses progrès et ses stratégies RSE.

5e résultat : la RSE, un moyen de rendre ses salariés plus heureux

71 % des salariés souhaitent que leur entreprise leur offre plus d’occasions de s’investir dans des actions RSE concrètes. Ce qui est somme toute assez logique quand on sait que les salariés investis dans la RSE étaient les plus heureux au travail.

Les étapes pour impliquer et engager vos collaborateurs dans votre démarche RSE

Les étapes à suivre pour mieux impliquer et engager vos salariés dans votre RSE.

Pourquoi impliquer les employés dans le projet de changement ?

La profonde transformation qu’entraine la mise en place de la RSE dans une entreprise peut engendrer des tensions et une certaine résistance au changement de la part des employés. C’est notamment le cas si :

  • Le changement est imposé par la Direction, sans consultation en amont ;
  • Les salariés n’ont pas connaissance des enjeux, des intérêts et des objectifs ;
  • Les employés sont sollicités pour fournir des efforts et changer leurs routines pour mener le projet à terme.

Voilà pourquoi il est essentiel, pour la pérennité de la politique de RSE de l’entreprise, de consulter l’ensemble des collaborateurs avant d’initier le projet de transformation.

Les 4 étapes pour impliquer les employés

Étape 1 : sensibiliser

Pour une entreprise, sensibiliser ses collaborateurs à la démarche RSE passe par deux étapes fondamentales :

Informer

Bien que les problématiques sociales, écologiques, et liées au développement durable se soient popularisées, cela ne signifie pas que les salariés en aient une compréhension claire, ni qu’ils aient cerné les enjeux de l’entreprise en la matière.

 Convaincre les employés, leur donner envie d’agir 

Bien sûr, informer est capital. Néanmoins, pour une implication totale des collaborateurs dans la mise en œuvre des stratégies RSE, il faut susciter l’envie d’agir en exposant clairement les bénéfices individuels et collectifs que les pratiques RSE induisent.

 Outils

Pour favoriser l’engagement immédiat des salariés, privilégiez les stratégies de communication ludiques et interactives telles que les expositions et les débats. Enfin, pour les convaincre de façon durable, communiquez des chiffres et des données objectives. Cela balaiera leurs doutes sur l’intérêt de la RSE pour l’entreprise et le monde qui les entoure.

Étape 2 : éduquer

Certes, la démarche de sensibilisation est essentielle. Mais pour impliquer pleinement les collaborateurs dans votre démarche RSE et leur donner les moyens d’agir spécifiquement dans le cadre de leur travail, il faudra mettre en place des formations sur 3 niveaux :

  • La stratégie ; 
  • Le métier ;
  • Les comportements (formation aux éco-gestes du quotidien par exemple).

Étape 3 : mobiliser 

Alors qu’au cours des phases de sensibilisation et d’éducation, les collaborateurs sont dans l’apprentissage passif, l’étape de mobilisation les implique davantage. L’expérience collaborateur devient concrète, les salariés deviennent acteurs de la démarche RSE, la somme de leurs forces donne une valeur ajoutée au projet

Exemples de bonnes pratiques pour mobiliser au mieux :

Encourager les initiatives de solidarité

Favoriser l’implication des salariés en les incitant à mettre leur savoir-faire au service de la communauté. Cela peut se faire dans le cadre d’une action solidaire organisée ou non par l’entreprise. 

Bien sûr, pour assurer la cohérence et la continuité des actions RSE mises en place par l’entreprise, ces projets doivent avoir un rapport avec le secteur de l’entreprise et/ou avec sa politique de RSE.

PSA Peugeot Citroën a bien compris l’intérêt d’encourager les initiatives de solidarité et développe depuis plusieurs années des projets solidaires au niveau local tel que le mécénat.

Privilégier le jeu et le défi

L’organisation d’évènements et de challenges en équipe favorise le sentiment d’appartenance à l’entreprise et la fidélisation des salariés. La fédération autour du projet RSE de l’entreprise s’en trouve renforcée.

Consulter les collaborateurs 

Faites comprendre à vos collaborateurs que leur avis importe. Sollicitez-les au travers de sondages, de groupes de travail sur le thème de la RSE, etc. 

Étape 4 : Rendre des comptes

La clé pour mettre en place un projet RSE viable au sein d’une entreprise est la communication. Ainsi, il est important de rendre des comptes pour que les employés comprennent ce qui a été possible grâce à eux et pour eux. 

Pour cela, établissez un suivi clair :

  • Prouvez l’avancée des projets RSE au moyen d’indicateurs pertinents et informez fréquemment vos collaborateurs des résultats ;
  • Valorisez les avancées : communiquez régulièrement sur les initiatives à succès et récompensez-les.

La mise en place d’une démarche RSE est devenue un incontournable de la pérennité des entreprises. Pour accompagner au changement et atteindre l’objectif d’une politique RSE réussie, il est nécessaire de développer l’engagement de vos collaborateurs.

Pour cela, la sensibilisation, l’éducation, la mobilisation et le suivi sont les 4 principales stratégies à mettre en œuvre.

Les trois points-clés à retenir :

  • Une entreprise mettant en place la RSE est perçue comme responsable, éthique, soucieuse du bien-être de ses salariés, des consommateurs et de l’environnement.
  • L’engagement collaborateur est un enjeu majeur pour les entreprises aujourd’hui et une condition sine qua non de la réussite d’un projet RSE.
  • Sensibilisation, éducation, mobilisation et suivi sont les 4 principales stratégies pour optimiser l’implication des salariés.

Quelles sont les clés pour déployer une démarche de Marketing RH dans l'entreprise ?

Margaux Ferdinand
Responsable Marketing et manager de l'offre marketing RH, elle met à profit son expérience en stratégie de marque et expérience client pour répondre aux nouveaux besoins des DRH liés au domaine du marketing : Communication RH, engagement collaborateur, marque employeur, expérience collaborateurs.

Laisser un commentaire

Téléchargez la présentation de l'entreprise.
Télécharger la présentation